La Plateforme Universitaire CEPS

Il est urgent de clarifier ce que l’on appelle communément les Interventions Non Médicamenteuses (INM) et de standardiser une démarche de validation clinique au moins au niveau européen.

Une plateforme d’innovation méthodologique

La Plateforme CEPS est une organisation de réflexion méthodologique sur la recherche interventionnelle non médicamenteuse. Elle vise à faciliter le travail des chercheurs européens dans la veille, la conception, la réalisation et la publication d’études interventionnelles destinées à vérifier l’efficacité des Interventions Non Médicamenteuses (INM) ou Integrated and Comprehensive Health Care (ICHC) en anglais.

Une plateforme en Open Source

La Plateforme CEPS complète l’écosystème européen en proposant aux chercheurs européens des ressources en accès libre pour les essais cliniques non médicamenteux et les méta-analyses. Elle propose un métamoteur de recherche des études interventionnelles non médicamenteuses (Motrial), des ressources méthodologiques pour la recherche interventionnelle non médicamenteuse, un congrès international (iCEPS) et un annuaire des chercheurs.

Les ressources de la Plateforme CEPS sont en accès libre. Elles résultent d’un travail collaboratif d’experts, de professionnels de terrain et de représentants des usagers.

Une plateforme collaborative

La plateforme CEPS est organisée sous la forme d’un Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) en cours de création. Sa gestion est assurée par l’Université Paul-Valery Montpellier. Elle est soutenue notamment par le volet recherche du Contrat de Plan Etat Région (CPER) 2015-2020. La Métropole de Montpellier contribue également au développement de la Plateforme CEPS.

Une plateforme communicante

La Plateforme CEPS propose différents supports de communication, une plaquette, un diaporama, un Facebook, et un Twitter.

2RO-janvier-2016-Equipe-PlateformeCEPS

Ses valeurs

Une plateforme soucieuse de l’éthique

La Plateforme CEPS identifie les méthodologies de validation clinique respectant la dignité, la liberté et la santé des êtres humains. Sa gouvernance intègre des représentants professionnels et des patients.

Une plateforme transdisciplinaire

La Plateforme CEPS participe à l’amélioration de la qualité des études interventionnelles non médicamenteuses. Ce travail exige un regard multidisciplinaire, des sciences biologiques aux sciences humaines, de l’ingénierie technologique aux mathématiques, des sciences économiques aux sciences politiques, de l’histoire à la philosophie.

Une seule discipline scientifique ne peut pas saisir toute la complexité d’une démarche de validation d’une INM.

Une plateforme à visée translationnelle

La Plateforme CEPS donne des outils pour accélérer la recherche de qualité dans le secteur des INM soumis à divers scepticismes et abus. Concrètement, elle se donne pour objectifs de
1. rapprocher les acteurs de la recherche interventionnelle non médicamenteuse (iCEPS Conference)
2. encourager la réalisation d’études interventionnelles non médicamenteuses de qualité (Tools)
3. proposer une classification générale des INM (Taxonomy)
4. créer un moteur de recherche identifiant les études interventionnelles non médicamenteuses princeps (Motrial)
5. identifier les chercheurs et les laboratoires de recherche sur les INM en France, en Europe puis dans le Monde (Network)
6. contribuer à l’adoption d’un paradigme standardisé d’évaluation et de surveillance des INM (Paradigm)

Une plateforme fondée sur l’Evidence Based

La Plateforme CEPS se base sur un raisonnement qui fonde toute pratique clinique et de prévention sur des preuves scientifiques. Ce courant de pensée issu du Canada est décliné aujourd’hui à la médecine (Evidence Based Medicine), à la psychologie (Evidence Based Psychology), aux sciences du sport (Evidence Based Kinesiology), à la prévention (Evidence Based Prevention) et à la nutrition (Evidence Based Nutrition).

Plaquette pour web p-p-01

CEPS-Platform-presentation